La Collection Frits Lugt comprend également une section constituée de nombreuses lettres d'artistes. Avec plus de 40 000 pièces, cette collection est considérée comme l'une des plus importantes du monde. Il s'agit surtout de lettres d'artistes d'Europe occidentale, de la Renaissance à nos jours, mais on y trouve aussi des correspondances de collectionneurs et de connaisseurs d'art. Les lettres françaises, surtout celles du XIXe siècle, sont les plus nombreuses.

Six siècles de faits et de pensées sont exprimés dans ces lettres. Les artistes semblent y revivre un instant. On y voit Michel-Ange faire part à Cosme de Médicis de sa lassitude et de ses réflexions sur la mort, Rembrandt donner à Constantijn Huygens des conseils pour bien mettre en valeur un tableau.

Les lettres agrémentées d'esquisses sont également magnifiques. Dans une lettre écrite à Venise en 1506, Albrecht Dürer évoque les sentiments de jalousie de ses confrères italiens. Avec quelques petits dessins représentant une rose, une brosse et un chien, il fait allusion aux noms des maîtresses de son ami Pirckheimer. L'écriture mobile d'Henri Matisse et l'esquisse de son modèle italien prénommée Lorette témoigne de manière saisissante du lien entre écriture et graphisme.


Acquisitions lettres d'artistes

Lettres et manuscrits russes


A l’occasion des expositions Mondrian/De Stijl au Musée National d’Art Moderne à Paris, une soirée a été organisée le 14 février 2011 au Centre Pompidou autour de la lecture des lettres de Mondrian et des membres du mouvement De Stijl conservées dans la collection de la Fondation Custodia. Ce fut un grand succès : la soirée a fait salle comble.
 
Présentation de l’événement sur le site du Centre Pompidou